Motivations et Stratégies

Quelle incidence ?

Le test de personnalité, permet de mixer valeurs, procédures cérébrales, préférences hémisphériques, et motivations : c'est toute sa force.
Prenons l'exemple d'un leader : Lorsque vous êtes arrivés à déterminer qu'un être humain en situation professionnelle recherche les situations de leadership, certains bilans pensent avoir tout dit alors que nous n'avons en l'occurrence encore rien dit.

La valeur d'un exemple :

Quatre types de leaders s'opposent presque point par point l'un à l'autre :

 

Le leader-chefMODIF_311263

Le leader-chef est celui qui définit des objectifs et se donne les moyens de les atteindre. En théorie c'est le leader idéal mais dans la pratique les choses peuvent s'avérer plus compliquées. En effet si ce leader est très froid et c'est possible dans la façon de véhiculer son message et s'il a besoin d'être entouré par une équipe solide, il est possible qu'il ne puisse jamais réaliser ses objectifs simplement parce qu'il se sera coupé de son équipe.

 

 

 

Le leader relationnel

MODIF_310620

Le leader relationnel est pleinement à l'aise au cœur de son équipe. Il sait écouter et sa force réside dans sa capacité à fédérer les êtres entre eux. Là aussi en théorie ce leader est une autre forme de leader idéal, mais il peut là aussi être limité dans sa capacité à gérer, parce qu'il sera tellement à l'écoute des autres qu'il oubliera peu à peu ses objectifs initiaux et peut parfois donner le sentiment qu'il ne sait pas clairement où se diriger.

 

 

Le leader contrôle MODIF_314188

Le leader contrôle est minutieux dans le contrôle et il est très scrupuleux, attentif à la manière dont passent ses messages et très efficace dans toutes les étapes de mise en oeuvre concrète de ce qu'il propose. Il est lui aussi une forme de leader idéal, sauf qu'il peut être tellement noyé parfois dans les détails de procédure qu'il peut être lui aussi rendu inefficace dans son travail.

 

 

 

MODIF_310886Le leader projet

Il fédère son équipe autour de l'idée nouvelle, le projet à mettre en œuvre, il est inventif créatif il fait rêver et son équipe pourrait le suivre au bout du monde. Il est la quatrième forme de leader idéal, sauf que sa principale force peut être aussi sa principale faiblesse. Il fait rêver mais comme il est donc assez rêveur et créatif il peut avoir des difficultés avec une certaine forme de pragmatisme et peut également bâtir ses projets sur du sable.

 

Où est la vérité ?

Le bilan de personnalité Profilscan, permet de comprendre qu'il n'y a pas de vérités absolues mais qu'il y a plusieurs formes de vérités relatives.

Certains profils sont assez bien équilibrés entre les 4 pôles et ils pourraient passer facilement pour des profils absolus. Cependant la limite à tout cela est que comme ils n'ont pas de fortes faiblesses, ils n'ont pas non plus de véritables forces. Ils sont des formes de compromis.

D'autres profils sont des profils fortement atypiques. Ils sont l'un de ces quatre profils. La véritable force de ces profils peut être paradoxalement non pas de bien connaître leurs forces, mais au contraire d'avoir clairement identifié les faiblesses et de pouvoir ainsi s'adjoindre des collaborateurs susceptibles d'avoir des forces correspondant à leurs faiblesses. Mais en même temps la principale difficulté de ces leaders peut être de ne pas écouter leurs collaborateurs à des moments clés… Cela peut être aussi une de leurs forces s'ils savent le faire.

MODIF_312589

Il n'y a jamais de panacée dans l'univers professionnel et tout est affaire de compromis. Des équipes parfaitement efficaces dans certains univers le seront beaucoup moins si le climat se détériore et elles sont pourtant faites des mêmes êtres humains. Il semble toutefois que l'équilibre soit dans le mixage des complémentarités.