Logique féminine

 
Mythe ou Réalité ?

Les théories les plus à la mode ont tendance à dire que la logique des femmes est différente de celle des hommes (lire : Allan et Barbara Pease : Pourquoi les hommes n'écoutent jamais rien…, Ed First 2000).
Le paradigme dominant est que les cerveaux des hommes et des femmes sont différents et que ces différences cérébrales expliquent les réactions différentes des hommes et des femmes face aux mêmes évènements.

Sujets de polémique:
  • Pour ce qui concerne la taille du corps calleux, alors qu'il a été souvent dit qu'elle différait, les opposants à la thèse de la différence de sexes n'en voient pas. (Cf KM Bishop e D Walhstern, Neuroscience and behavioral Reviews, 21, 581, 1997).

  • Pour ce qui concerne les quantités de neurones différentes, alors que certaines études notent des différences infimes, d'autres études n'en voient pas. (B Pakkenbergb EH.Gundersen, J.Com, Neurol, 384,312,199)

  • On parle également des meilleures compétences des hommes en mathématiques qui résulteraient du plus grand développement de leur hémisphère droit. Des expériences utilisant l'IRM montrent exactement le contraire. les zones les plus activées semblant être le cortex frontal gauche et les aires pariétales gauche et droite. (La Recherche, Novembre 2002, Catherine Vidal) et ce quel que soit le sexe (S Dehaene, et Al, Science, 184,970,1999)

  • De la même manière s'agissant de la différence entre les hommes et les femmes de sérieux arguments vont à l'encontre de la différence innée entre les hommes et les femmes.

    • Ces différences ne sont pas décelables avant l'adolescence (Catherine Vidal, op cit),

    • Elles sont beaucoup plus marquées chez les américains blancs que dans n'importe quelle autre communauté ethnique,

    • La compilation des tests montre une réduction progressive des écarts de performance entre les sexes depuis que les femmes sont entrées dans la vie sociale et professionnelle. (Feingold, Américan Psychologist, 43, 95, 1998)


Les Normes relationnelles
En ce qui concerne les valeurs que les hommes et les femmes attribuent aux rapports inter-individuels, intersubjectifs, interpersonnels, il semble que:

  • Les femmes semblent valoriser les valeurs et le sens du devoir.
  • Les normes qu’elles privilégient généralement sont les normes interpersonnelles.

Les Normes relationnelles chez les femmes

Caractéristique Indice ISP00F
Personne 36.00
Individu 35.28
Sujet 28.73

 

Les Normes relationnelles chez les hommes

Caractéristique Indice ISP00H
Personne 35.60
Individu 34.74
Sujet 29.66


Les procédures cérébrales
L'analyse Profilscan réalisée à partir de plusieurs centaines de profils dont les stratégies corticales ont été élaborées nous amènent à dire qu'il s'agit d'être beaucoup plus nuancé.
Nous ne pouvons en effet relever de particularités marquantes entre les procédures cérébrales des hommes et des femmes:

 

Les procédures cérébrales chez les hommes

Caractéristique Indice CL00H
Cortical Gauche 48.07
Limbique Droit 43.36
Cortical Droit 41.02
Limbique Gauche 39.67



Les procédures cérébrales chez les femmes

Caractéristique Indice CL00F
Cortical Gauche 46.39
Limbique Droit 45.17
Cortical Droit 39.66
Limbique Gauche 38.64



Les motivations
En revanche l'observation parallèle des motivations professionnelles des hommes et des femmes, nous amène à comprendre que les hommes et les femmes ont dans l'univers du travail des motivations assez différentes qui expliqueraient avec davantage d'acuité leur réaction face aux mêmes évènements.

  • Les femmes respectent davantage les règles de la vie sociale que les hommes.
  • Les hommes recherchent davantage la prise de décision que les femmes.
  • Les femmes aiment pratiquer des choix plus consensuels.

 

Les motivations chez les hommes

Caractéristique Indice OBJ00H
Battant 14.20
Leader 13.57
Conseiller 12.04
Médiateur 12.00
Fusionnel 10.68
Innovateur 10.25
Concepteur 10.09
Légaliste 8.84
Normalisateur 8.32



Les motivations chez les femmes

Caractéristique Indice OBJ00F
Battant 15.24
Fusionnel 11.66
Médiateur 11.64
Leader 11.34
Conseiller 11.23
Concepteur 11.04
Innovateur 10.74
Légaliste 8.59
Normalisateur 8.51


Conclusion

Finalement, plus de ressemblances que de différences :
Les hommes et les femmes se différencient légèrement car:

  • Dans leur logique les femmes mettent en place des stratégies relationnelles plus consensuelles.
  • Elles font une place plus importante à l'échange que les hommes.

Les hommes et les femmes se ressemblent pour plusieurs raisons :

  • Dans les gènes transmis, l'autre sexe transmet la moitié du capital génétique de chaque sexe.
  • Les hommes et les femmes ont toujours vécu ensemble depuis la naissance de l'humanité.
  • Les hommes et les femmes possèdent les hormones de l'autre sexe.
  • En entreprise les hommes et les femmes cohabitent depuis plus de cinquante ans maintenant.

Dans les entreprises la prise en compte des valeurs féminines permet d'entretenir davantage de consensualité. Elles permettent de promouvoir un autre type de management.


Bibliographie

  • Catherine Vidal "Quand l'idéologie envahit la science du cerveau"
    La recherche, Hors série, Janv 2002.

  • Sylvie Steinberg " Représenter la différence des sexes : le tournant des lumières "
    Esprit, Avril 2001.
  • Numéro spécial La Recherche : " Sexes : comment devient-on homme ou femme "
    Janv 2002.